Aller au contenu. | Aller à la navigation

Information
Sections
Vous êtes ici : Accueil Ma Ville Services communaux Information UNESCO Dossier UNESCO

Dossier UNESCO

LES GRANDES VILLES D’EAUX D’EUROPE CANDIDATES À L’UNESCO

Dossier UNESCO

Les experts nationaux au travail



Sous le nom « Les Grandes Villes d’Eaux d’Europe », 11 villes européennes se sont réunies autour de leur patrimoine thermal. Leur ambition est de voir inscrites « Les Grandes Villes d’Eaux d’Europe » sur la Liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO.



QUI SONT-ELLES ?

Les 11 villes candidates sont :

 Baden-Baden, Bad Ems and Bad Kissingen (Allemagne)
 Baden bei Wien (Autriche)
 Spa (Belgique)
 Vichy (France)
 Montecatini Terme (Italie)
 Františkovy Lázně, Karlovy Vary et Mariánské Lázně (République Tchèque)
 Bath (Royaume Uni)


LE PATRIMOINE MONDIAL DE L’UNESCO ?

Certains biens de notre patrimoine culturel et naturel sont inestimables et irremplaçables, voilà pourquoi a été créée en 1972 la Convention du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Ils ont une valeur universelle exceptionnelle pour l’humanité qu’il faut protéger et préserver.

 

POURQUOI ?

Le patrimoine est l’héritage du passé dont nous profitons aujourd’hui et que nous transmettons aux générations à venir.

Le premier objectif de l’inscription au Patrimoine mondial de l’UNESCO est de protéger ce patrimoine thermal via un « label de qualité » reconnu internationalement.

Mais c’est également une opportunité pour :
 Mettre sur pied un « projet de ville » autour du patrimoine
 Assurer un développement de la Ville aux retombées positives pour le tourisme, l’emploi, le cadre de vie …
 Renforcer la fierté du Spadois pour sa ville
 

QUELLE EST LA VALEUR UNIVERSELLE EXCEPTIONNELLE DES GRANDES VILLES D’EAUX D’EUROPE ?

« Les Grandes Villes d’Eaux d'Europe » constituent un témoignage exceptionnel de la tradition thermale européenne, phénomène urbain, social et culturel complexe qui a ses racines dans l'Antiquité, mais qui a atteint son apogée entre 1700 et 1930. Chaque ville s'est développée autour de ses sources minérales qui ont été le moteur d’une organisation spatiale spécifique, le tout dans un environnement paysagé dédié aux fonctions thérapeutiques et sociales. Elles se distinguent par des infrastructures particulières incluant bains, salles de soins, buvettes, maisons d’assemblées, églises, casinos, salles de théâtre et de concert, hôtels, villas et lieux de repos, tous en étroite relation avec des promenades, des jardins et des parcs. En tant que lieu de rencontres internationales, elles sont associées de manière tangible aux réalisations sociales, politiques, scientifiques et culturelles qui ont contribué de manière significative au développement d'une société civile et multiculturelle européenne. Pionnières du tourisme moderne naissant, ces villes dédiées à la santé, aux loisirs et aux relations sociales étaient les seules en concurrence culturelle avec les grandes métropoles.

Les onze villes sélectionnées constituent les exemples les plus significatifs présentant les caractéristiques de ce phénomène thermal international.
 

LA CONTRIBUTION DE SPA A CETTE VALEUR UNIVERSELLE EXCEPTIONNELLE ?

Spa, dont l’étymologie latine signifie « fontaine jaillissante » (sparsa fontana), a acquis au fil du temps une renommée internationale au point de donner aujourd’hui son nom à l’appellation générique des centres et des bains de remises en forme.
La réputation de ses eaux est telle qu’elles sont embouteillée et expédiée dans toute l’Europe dès la fin du 16e siècle, mais c'est au 18e siècle que les prescriptions médicales de crénothérapie (cure par boisson) liées à l'amusement, aux loisirs et à la marche prendront leur essor. Après la venue du tsar Pierre le Grand en 1717, et sa guérison attestée officiellement par son médecin, la ville devint le rendez-vous à la mode de l'aristocratie européenne.

La fonction thermale a toujours conditionné le développement de la ville, qui a évolué de manière organique autour de sa source principale, s'étendant vers les autres sources situées dans le paysage environnant. Le réseau de promenades reliant les différentes sources offre des points de vue sur les collines voisines et confirme le lien étroit entre la nature et la cure thermale. Ce paysage thérapeutique et récréatif est encore visible aujourd'hui. Depuis la fin du 18e siècle jusqu'à nos jours, la protection des eaux a également eu un effet considérable sur l'évolution du développement de la ville et de son environnement.

Spa présente toujours aujourd’hui les attributs d'une ville thermale authentique : de nombreuses sources et leurs pavillons entourés de jardins d'agrément modestes et intimes, un centre urbain incluant thermes, casino, salles de théâtre et de concert, galerie couverte, parcs et jardins, hôtels ainsi que des promenades aménagées et des villas disséminées dans leur écrin de verdure.


 


UN PATRIMOINE À PRÉSERVER ET À VALORISER

L’intégrité et l’authenticité du patrimoine sont intimement liées aux interactions avec son environnent physique et culturel. Une réflexion et une gestion communes sont essentielles pour que ce patrimoine reste vivant et dynamique.

Un plan de gestion local (+ tableau plan de gestion) destiné à protéger et valoriser ce patrimoine culturel et naturel a été élaboré par les acteurs locaux représentant des secteurs d’activités très différents mais complémentaires : culture, patrimoine, institutions, tourisme, économique, monde associatif, éducation, citoyenneté…

 

Le plan de gestion de Spa est ambitieux et optimiste mais les acteurs locaux sont lucides par rapport à la tâche qui les attend. La conscience de la qualité du site dans lequel ils évoluent servira de moteur pour atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés. Le travail de ce réseau d’acteurs de terrain porte ses fruits jour après jour.
 

SOUTENEZ LA CANDIDATURE
Ce travail d’équipe passe aussi par l’implication des citoyens et des visiteurs qui peuvent « adopter » ce patrimoine. Chacun peut, à son échelle et à sa manière, contribuer à ce travail et en bénéficier.
Pour soutenir la candidature, un petit passage sur la page de L'Office de Tourisme
 

QUAND ?

C’est le 22 janvier 2019 qu’a été signé le dossier de candidature « Les Grandes Villes d’Eaux d’Europe » à la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, avant son dépôt au secrétariat permanent de l’UNESCO fin janvier 2019. Le projet porté par la Ville de Spa et la Région wallonne est déposé à l'Unesco par l'Etat Tchèque, au nom de tous les partenaires.

Entre le dépôt de la candidature et l’examen de la proposition d’inscription par le Comité du patrimoine mondial pour décision lors de sa réunion de juin 2020, l’ICOMOS (Conseil international des monuments et des sites) va procéder à l’évaluation du dossier : prise de connaissance du dossier, visite sur place et demande éventuelle de compléments d’informations sont au programme.

La Ville de Spa et les partenaires locaux mettront à profit cette période pour mettre en œuvre le plan de gestion UNESCO local et poursuivre la restauration des monuments présentant une valeur patrimoniale importante pour le projet.


INFORMATIONS

Contact :
Sophie DELETTRE, Bourgmestre – 087/79.53.64 – 0495/41.46.63 – sophie.delettre@villedespa.be
Paul MATHY, Echevin du Patrimoine – 087/79.53.68 – 0475/25.37.61 – paul.mathy@villedespa.be

Informations générales :
Anne PIRARD, Coordinatrice locale du projet UNESCO – 087/79.53.81 – anne.pirard@villedespa.be

 

ON EN PARLE / COMMUNIQUÉ DE PRESSE